Femme Mode

Colorim√©trie : quelle femme tendance √™tes-vous ?

colorimétrie

Toute femme qui souhaite se mettre en valeur par ses v√™tements ou sa coupe de cheveux s’int√©resse √† la colorim√©trie. Ce guide sur le sujet vous permettra de mieux comprendre le concept de colorim√©trie, et comment l’appliquer √† votre cas.

Ce qu'il faut retenir :

ūüé® Test de colorim√©trie Identifier les couleurs qui vous conviennent le mieux.
ūüĆą Palette personnalis√©e Cr√©er une garde-robe adapt√©e √† votre beaut√© naturelle.
ūüĒć Analyse visuelle Tester une large palette de couleurs pour trouver celles qui vous mettent en valeur.
ūüĎó Couleurs et saisons Associer les couleurs en fonction de votre saison colorim√©trique.
ūüíĄ Impact des couleurs Transmettre des messages et changer vos √©motions √† travers les couleurs.
ūüĆŅ Mode responsable Opter pour une mode plus durable en suivant votre colorim√©trie plut√īt que les tendances.

La colorimétrie, en bref

Le test de colorim√©trie est l’un des moyens les plus complets d’analyser votre style personnel. En d√©terminant le type et la nuance des couleurs qui vont¬†aux diff√©rentes parties de votre corps, comme les cheveux, les yeux et le teint de la peau, il vous permet de prendre des d√©cisions plus √©clair√©es lorsque vous faites vos achats.

Gr√Ęce √† une s√©rie de tests visuels, le test colorim√©trique vous aide √† identifier une gamme de couleurs qui vous conviennent le mieux, en tenant compte de votre teint, de votre carnation, de vos cheveux, de vos yeux, etc. Cela permet de cr√©er une garde-robe personnalis√©e, adapt√©e √† votre beaut√© naturelle, et de vous donner la confiance n√©cessaire pour vous habiller d’une mani√®re qui refl√®te qui vous √™tes.

D’o√Ļ vient le concept de colorim√©trie ?

Les teintes vari√©es ont toujours jou√© un r√īle important lorsqu’il s’agit de capter les √©motions. Au XIXe si√®cle, le philosophe allemand Goethe a reconnu ce lien entre les diff√©rentes couleurs et a cr√©√© ce que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de “psychologie de la couleur“. √Ä cette √©poque, on ne savait pas encore comment les v√™tements influaient sur le teint de la peau !
Le peintre suisse Johannes Itten a remarqu√© que les portraits pris dans des d√©cors vari√©s semblaient plus puissants si leur palette correspondait bien √† des tons sp√©cifiques :

  • les bruns orang√©s estivaux de Maria Thins pour les feuilles des arbres,
  • les bleus associ√©s aux conditions m√©t√©orologiques hivernales, comme les lacs aux eaux cristallines ou les flancs de montagne blancs comme la neige,
  • les verts riches pour les for√™ts tropicales luxuriantes sous un ciel ensoleill√©.

Suzanne Caygill, une th√©oricienne de la couleur originaire de Californie, aux √Čtats-Unis, a fait un grand pas en avant en combinant la “th√©orie des saisons” d’Itten avec l’id√©e de Goethe selon laquelle les humains transmettent des informations sur eux-m√™mes et leur personnalit√© √† travers les couleurs naturelles. Sa propre formulation affirme que les gens ont des traits tels que la couleur de la peau ou des yeux qui peuvent √™tre reli√©s √† des couleurs sp√©cifiques trouv√©es dans la nature. C’est ce qu’elle a appel√© la coloration personnelle (ou “les couleurs que quelqu’un voit”).

Puis, c’est Albert Munsell, n√© en 1858, qui a commenc√© √† d√©finir les couleurs en utilisant les trois principales caract√©ristiques qui sont encore utilis√©es aujourd’hui. Il a cr√©√© un syst√®me de cat√©gories pour chaque couleur :

  • teinte froide/chaude,
  • clart√© ou luminosit√© (clair/fonc√©),
  • contraste de valeur entre le blanc et le noir (le degr√© auquel ils apparaissent noirs sur votre palette),

La chroma d√©crit l’intensit√© de l’√©clat d’une couleur.

En r√©sum√©, on part d’une couleur assez voyante puis, en lui ajoutant une teinte plus sombre comme le gris, on obtient des couleurs d√©grad√©es plus estomp√©es, moins satur√©es.

mode et colorimétrie

Comment faire un test de colorim√©trie ?

Le test de colorimétrie est un moyen de savoir si votre tenue et votre maquillage correspondent au teint naturel de votre peau.

Pour faire cette analyse, vous aurez besoin de plusieurs pi√®ces de tissu qui sont √† la fois color√©es et vari√©es. Il est important, lorsque vous travaillez sur ces exp√©riences, d’essayer quelque chose de nouveau, comme utiliser des carreaux et des rayures pour voir comment ils se marient et comment ils vous vont.

Utilisez tout ce que vous avez sous la main pour r√©ussir votre analyse colorim√©trique ! Vos habits, ceux de vos proches, des serviettes, des draps, tout ce que vous voulez ! L’id√©e est d’arriver √† tester une palette de couleurs aussi large que possible. Ce faisant, vous pourrez parvenir √† comprendre quelles couleurs vous vont le mieux : les couleurs chaudes ou les couleurs froides ? √Ä quelles couleurs votre teint r√©agit-il le mieux ?

Vous pouvez commencer par faire ce test avec du dor√© et de l’argent√©. Et tant pis si vous devez aller chercher les nappes de No√ęl et les positionner √† c√īt√© de votre visage : n’ayez pas honte ! Vous vous cherchez, vous cherchez la colorim√©trie parfaite, usez de toutes les solutions qui sont √† port√©e de main ūüėÄ

Astuce : faites le test colorimétrique avec une bonne lumière, pour avoir un regard objectif.

Au fur et √† mesure du test colorim√©trique, vous devrez vous poser plusieurs questions face √† l’image renvoy√©e dans le miroir :

  • Votre visage vous semble-t-il plus lumineux ou plus terne ?
  • Votre teint est-il terne ou au contraire clair ?
  • Avez-vous l’impression que cette couleur vous vieillit ?
  • Vos cernes ressortent-ils beaucoup ?

La bonne couleur, c’est celle qui vous fera vous sentir belle, et qui fera oublier ces vilains d√©fauts qui vous g√Ęchent la vie quand votre image se refl√®te.

Vous pouvez tester d’autres couleurs, comme :

  • le rouge brique, qui est une couleur chaude, puis le bordeaux, qui est plut√īt une couleur froide,
  • le pastel peut aussi √™tre test√© avec : le saumon pour la teinte chaude, le rose clair pour la teinte froide.

Prenez votre temps‚Ķ Vous devez vraiment analyser chaque couleur non pas selon vos go√Ľts, mais en fonction du rendu final sur votre teint. √áa y est, vous vous regardez dans le miroir et vous rayonnez ? Votre test de colorim√©trie est termin√© et vous avez trouv√© vos couleurs !

Couleurs et saisons

Quelles sont finalement les couleurs associ√©es √† chaque saison ? Vous devez les conna√ģtre pour savoir quelle couleur est associ√©e √† votre profil.

Les couleurs de l’hiver

L’hiver est associ√© aux couleurs froides, mais intenses. Oui hein, on a froid, mais on peut au moins colorer nos journ√©es ! Le bleu fonc√© tirant sur le mauve, le violet, les d√©clinaisons de vert en partant de nuances assez fonc√©es et profondes, la palette de coloris est large en colorim√©trie hiver. N’h√©sitez pas √† trouver un nuancier (colorim√®tre) qui vous permet de d√©couvrir les diff√©rentes couleurs des saisons.

Le bordeaux, le fuchsia et leurs nuances proches sont souvent vos couleurs. En colorim√©trie de l’hiver, on peut oser le noir et le blanc, √† associer √† des teintes vives. Elles seront du plus bel effet si vous √™tes une femme hiver !

Les couleurs du printemps

La douceur du printemps est l√†, et avec elle les teintes douces de nos v√™tements ! Ici, on se tournera plut√īt vers du vert d’eau, du bleu clair / pastel ou des marrons assez clairs. Il en va de m√™me pour tous les autres coloris : si vous √™tes une femme printemps en colorim√©trie, osez les couleurs, tant qu’elles sont douces !

couleurs femme printemps colorimétrie

Les couleurs de l’√©t√©

Votre test de colorim√©trie a r√©v√©l√© que vous √™tes une femme √©t√© ? Les couleurs douces seront faites pour vous. Elles ne seront plus pastel. Partez sur les m√™mes coloris que pour le printemps, mais avec des nuances l√©g√®rement plus prononc√©es. Bleu, mauve, vert, tout vous va, tant que c’est contrast√©, ni trop flashy, ni trop clair.

Les couleurs de l’automne

Vous voyez les couleurs de l’automne dans la nature ? Ces feuilles marron aux teintes prononc√©es‚Ķ Ces arbres vert fonc√©‚Ķ Les feuilles d’arbre qui virent √† l’orange ? Eh bien appliquez-les √† votre look si votre test de colorim√©trie vous a r√©v√©l√© que vous √©tiez une femme automne ! Vous pouvez vous tourner vers le bleu fonc√© et ses d√©clinaisons, tant que vous n’atteignez pas de couleurs trop claires.

Colorim√©trie et saisons : d√©couvrez quelle femme vous √™tes !

√Ä chaque profil ses couleurs ! √Ä chaque profil sa saison !

La femme hiver

La femme d’hiver a un teint p√Ęle qui bronze peu ou pas du tout. Ses cheveux sont brun fonc√© √† noirs, et peuvent s’√©claircir un peu en √©t√© avec des reflets cuivr√©s. Les coloris qui lui conviennent le mieux sont le bleu fonc√©, le fuchsia, le violet et le bleu brut.

Je vous invite √† d√©couvrir mon article sur la femme hiver pour en d√©couvrir plus sur les caract√©ristiques de la colorim√©trie de l’hiver.

La femme printemps

La femme printemps resplendira avec des couleurs chaudes et lumineuses. Ces dernières devront rester douces.

La femme printani√®re est une cr√©ature belle et d√©licate qui aime mettre en valeur ses traits subtils. Elle a les cheveux clairs, qui peuvent √™tre blonds dor√©s ou v√©nitiens avec des m√®ches. Elle ne bronze pas beaucoup, car sa peau est claire. Les coloris qui conviennent le mieux √† la femme du printemps sont :

  • les colorations beige/blanc cr√®me,
  • le brun camel,
  • le vert lorsqu’il est associ√© joliment par un contraste,
  • le rose.

La femme été

La peau de la femme √©t√© prend un √©clat pastel au soleil, et ses cheveux passent du blond cendr√© au ch√Ętain. Les couleurs qui la font rayonner sont les nuances claires, comme des visions de bleu ou de brun dor√©, qui soulignent son teint et ses cheveux.

La femme automne

Il existe deux types de femmes en automne : la rousse et la femme aux cheveux fonc√©s et au teint cuivr√©. La rousse a un teint clair et ne bronze pas. Elle a de petites taches de rousseur sur le visage. Ses cheveux sont rouge feu, auburn cuivr√© ou orang√©s.

Je vous conseille d’utiliser des bijoux de qualit√© et des couleurs vives comme le bleu et le vert pour mettre vos traits en valeur.

colorimétrie, femme automne

Couleurs froides/couleurs chaudes : on fait le point

Pour pouvoir mener à bien votre test avec la bonne méthode, il convient de comprendre le concept de nuances chaudes ou froides.

Comprendre le concept de cercle chromatique

Il existe deux types de couleurs :¬† chaudes et froides. Les couleurs chaudes sont celles qui se trouvent sur le c√īt√© droit de la roue chromatique. Elles comprennent le rouge, l’orange et le jaune (des couleurs qui r√©chauffent et r√©confortent).

Les couleurs froides sont celles qui se trouvent sur le c√īt√© gauche de la roue chromatique. Elles comprennent le bleu, le vert et le violet (des coloris qui calment, ou qui refroidissent les ardeurs‚Ķ).

Les couleurs froides et chaudes sont relatives. Toutes les couleurs peuvent être rendues plus froides ou plus chaudes, si on le souhaite (le concept de dégradé). Il existe des rouges froids et des rouges chauds, des bleus froids et des bleus chauds, etc.

Xomment savoir quelles couleurs sont plus froides ou plus chaudes et quelles sont celles qui vous mettront en valeur ? Si tout le monde peut porter n’importe quelle couleur, certains tons de ces coloris seront malgr√© tout plus flatteurs que d’autres selon votre carnation. C’est ce que nous expliquions ci-avant dans les couleurs et leurs contrastes qui sont associ√©s √† chaque saison. On le voit bien : certaines couleurs, comme le bleu, reviennent √† chaque saison‚Ķ mais dans des tons, des contrastes diff√©rents !

Quelques exemples de couleurs chaudes

Attention, ce que je vous donne l√†, ce n’est pas une liste exhaustive, mais quelques exemples de teintes chaudes qui peuvent vous aller, selon la saison qui vous caract√©rise en colorim√©trie :

  • le bleu turquoise, on l’adore alors s’il vous va bien : usez et abusez de ce bleu resplendissant !
  • le vert pomme‚ÄČou le vert gazon : en r√©sum√©, du vert pas trop fonc√© !
  • l’orange‚ÄČest une couleur chaude,
  • le rouge corail‚ÄČet le rouge brique,
  • le saumon,
  • jaune plut√īt fonc√©, de type jaune moutarde.

Quelques exemples de couleurs froides

Voici √† pr√©sent quelques couleurs froides. Comme nous le disions, on retrouve les m√™mes teintes, mais dans des tons, des contrastes diff√©rents :

  • le bleu sera ici plut√īt roi, √©lectrique‚ÄČou bleu ciel,
  • pour les verts, on opte pour le vert sapin ou √©meraude,
  • c√īt√© rouge, le rouge cerise, bordeaux ou framboise‚ÄČfont partie des couleurs froides,
  • pour le rose, il sera plut√īt fuchsia‚ÄČou pastel.

Le jaune sera lui aussi beaucoup clair ici que le jaune moutarde des couleurs chaudes !

les couleurs en colorimétrie

Comment savoir si vous avez trouv√© les bonnes couleurs ?

Vos couleurs sont tout simplement celles qui mettront votre teint en valeur. Si vous avez le teint clair et que vous choisissez des teintes qui ne le mettent pas en valeur, qui ne le font pas ressortir, vous le verrez de suite ! Le tout se confondra en une masse terne, et votre visage ne ressortira pas. Si tel est le cas, dirigez-vous imm√©diatement vers une teinte oppos√©e et refaite le test colorim√©trique. √áa ne convient toujours pas ? Trouvez dans vos placards des couleurs interm√©diaires. Ce seront s√Ľrement celles-l√† qui vous iront bien.

Si vous pensez ne pas √™tre assez objective face √† votre reflet, vous pouvez aussi improviser un petit public test avec vos proches. Beaucoup plus objectifs que vous, ils sauront vous dire si telle ou telle couleur vous va bien. Je suis s√Ľre que √ßa vous est d√©j√† arriv√© que quelqu’un vous dise : wouhaou ! Ce rouge (ou ce bleu, ce jeune, etc.) te va super bien ! √áa illumine ton visage‚Ķ (moi, on me l’a souvent dit avec le rouge, par exemple). Eh bien bingo ! N’h√©sitez pas √† organiser une petite apr√®m essayages entre copines. En plus de trouver votre colorim√©trie, vous risquez de beaucoup vous amuser !

Et si d’autres couleurs que celles de votre saison vous vont aussi‚Ķ ?

Eh bien oui, √ßa peut arriver. Apr√®s tout, la colorim√©trie n’est pas une science s√Ľre‚Ķ On peut faire partir des femmes printemps, √©t√©, automne ou hiver, et leurs couleurs associ√©es, mais se trouver belle avec un autre coloris, √† l’occasion. √áa peut notamment arriver avec des pi√®ces qui arborent plusieurs couleurs.

Ne vous mettez pas martel en t√™te‚Ķ Si vous √™tes une femme automne mais que le violet vous va bien, foncez ! Vous ne devez pas rester bloqu√©e et garder au contraire l’esprit ouvert face aux saisons et leurs couleurs. Car si la couleur de peau, de cheveux et d’yeux compte beaucoup, la colorim√©trie va en fait bien au-del√† de tout cela. C’est la raison pour laquelle des formations de stylisme ou de petites formations-conseils en colorim√©trie existent : la mode, ses tendances, ses couleurs, c’est tout un calcul‚Ķ

Le mieux, c’est cela : √† votre niveau, faites le test colorim√©trique tel que d√©crit en d√©but d’article. Attachez-vous √† votre couleur de cheveux, √† votre carnation, √† la couleur de vos yeux. D√©finissez les couleurs qui vous vont le mieux. Et si un jour vous vous trouvez lumineuse avec une autre couleur, profitez-en pour compl√©ter votre garde-robe avec un coloris qui vous fait plaisir et qui change un peu. ūüôā

Colorim√©trie : l’impact des bonnes couleurs sur votre teint

L’impact de la couleur sur les habits f√©minins peut √™tre assez complexe et psychologique. Il y a l’effet physique. Selon ce qui convient le mieux √† votre personnalit√© ou met la v√ītre en valeur d’une mani√®re ou d’une autre (harmonie avec le teint de la peau), vous pouvez opter pour l’√©quilibre. Pour ce faire, adoptez des couleurs correspondantes pour cr√©er un look r√©ussi.

Venons-en √† l’aspect psychologique des couleurs (non non je n’ai pas perdu l’esprit !). Elles ont le pouvoir de transmettre des messages qui peuvent changer la fa√ßon dont nous nous sentons, pensons et agissons. La fa√ßon dont les coloris vibrent √† des fr√©quences diff√©rentes selon leur longueur d’onde cr√©e des r√©ponses √©motionnelles en nous. La chromoth√©rapie ou le simple fait d’avoir une couleur associ√©e √† quelque chose comme le bonheur peut rendre la personne qui la voit heureuse, m√™me si elle ne sait pas pourquoi !

Assortissez les bonnes couleurs ensemble !

Pour commencer, √©vitez de m√©langer trop de coloris ensemble‚Ķ De nombreux duo de couleurs s’assortissent tr√®s bien, et pour savoir lesquels, vous pouvez utiliser quelques astuces et conseils. Pour commencer, vous pouvez assortir deux coloris qui se situent dans la m√™me branche du cercle chromatique. Vous pouvez associer deux couleurs analogues (c’est √† dire qui se situent dans des branches adjacentes du cercle). Vous pouvez assortir deux couleurs compl√©mentaires. Elles se situeront √† l‚Äôoppos√© l‚Äôune de l‚Äôautre dans ce fameux cercle chromatique, √† l’instar du bleu et de l’orange.

Vous pensiez √™tre bloqu√©e sur certaines couleurs ? Comme vous le voyez, les possibilit√©s sont en fait quasi infinies ! Quoi que vous fassiez, prenez garde √† positionner les coloris associ√©s √† votre colorim√©trie pr√®s de votre visage (pull, t-shirt, etc.). Si vous optez par exemple pour un pantalon noir ou blanc, plut√īt neutre, mettez la couleur qui vous va bien dans votre chemisier ou votre petit haut.

Colorim√©trie : peut-on vraiment suivre la mode ?

Eh bien‚Ķ √ßa d√©pendra des tendances en cours quoi‚Ķ On ne va pas se mentir : si vous suivez la mode saison apr√®s saison, vous ne vous mettrez pas en valeur. Et pour cause, elle suit ses propres codes, pas ceux qui sont associ√©s √† votre colorim√©trie ! Si la tendance est au vert clair que vous √™tes une femme automne, vous ne serez pas mise en valeur, par exemple.

Heureusement, les tendances qui suivent les saisons ont plusieurs teintes. Peut-√™tre aurez-vous de la chance. Si vous voyez qu’au printemps prochain la mode est √† une couleur qui ne vous met pas en valeur : passez votre chemin !

Astuce : int√©ressez-vous aux motifs tendance, plut√īt qu’aux couleurs tendance. Les imprim√©s v√©g√©taux sont sur le devant de la sc√®ne ? Trouvez des v√™tements qui arborent ce type de motifs, mais avec des v√™tements dans VOS coloris.

La colorim√©trie : pour une mode plus responsable ?

Ce point coule de source apr√®s le paragraphe pr√©c√©dent : si vous ne rachetez pas des v√™tements √† toutes les saisons pour suivre la tendance, vous ach√®terez moins ! En plus d’√™tre bon pour votre porte-monnaie, cela vous permet de ne pas acheter, acheter, acheter. L’industrie de la mode pollue beaucoup. Mais vraiment beaucoup‚Ķ Le prix pour la plan√®te est √©lev√©‚Ķ

Si certains fabricants se tournent aujourd’hui vers une conception plus √©thique (mat√©riaux de fabrication, √©nergies, made in France, etc.), la majorit√© d‚Äôhabits et chaussures continuent de polluer plus que de raison. Si on se contente de nos couleurs, au lieu de suivre les tendances co√Ľte que co√Ľte, on participe aussi √† la sauvegarde de la plan√®te.

√áa ne veut pas dire que vous ne devez plus vous faire plaisir ! Bien s√Ľr que vous pouvez acheter cette robe vert d’eau qui vous va si bien‚Ķ Mais tant que vous ne rachetez pas encore et encore √† chaque nouvelle saison, vous avez d’ores et d√©j√† une d√©marche beaucoup plus √©thique.

Noter cet article