Beauté

Tout savoir sur le microblading

Avoir une belle ligne de sourcil reprĂ©sente un atout de taille pour dĂ©finir et embellir son regard. Au vu de cette grande tendance beautĂ© et afin de rĂ©pondre aux besoins grandissants de la junte fĂ©minine, plusieurs prestations esthĂ©tiques ont vu le jour. Parmi celles-ci, le microblading occupe une place de choix. De quoi s’agit-il concrĂštement ? Je vous explique l’essentiel Ă  savoir dans cet article.

Ce qu'il faut retenir :

💉 Technique de maquillage semi-permanent Le microblading redessine les sourcils de maniùre naturelle.
⚠ Risques potentiels Le microblading comporte des risques d'infection, d'allergies et de rĂ©sultats inesthĂ©tiques.
đŸ‘©â€đŸŽš PrĂ©paration et procĂ©dure Avant la sĂ©ance, la forme et la couleur des sourcils sont dĂ©terminĂ©es, suivies de l'application des pigments de maniĂšre minutieuse.

Le microblading, qu’est-ce que c’est ?

Originaire d’Asie, le microblading est une technique de maquillage semi-permanent permettant de restructurer et de redessiner les sourcils clairsemĂ©s ou disparus. Aujourd’hui, cette technique ancestrale est utilisĂ©e pour dessiner de fines lignes imitant les poils des sourcils. On en distingue trois types : le classique, l’ombrĂ© brows et la combination brows.

Le premier permet d’avoir des traits ultras-fins qui miment l’apparence du poil. En fonction de vos envies, le rĂ©sultat obtenu peut ĂȘtre naturel ou plus appuyĂ©. Le deuxiĂšme est idĂ©al pour avoir des sourcils travaillĂ©s en dĂ©gradĂ© et graduellement intensifiĂ©. Le troisiĂšme type est une combinaison des deux techniques prĂ©cĂ©dentes.

La procĂ©dure dĂ©bute par une consultation avec un professionnel qualifiĂ© comme Adeline EsthĂ©tique pour discuter de la forme et de la couleur souhaitĂ©e. Afin d’obtenir le rĂ©sultat escomptĂ©, pendant les premiers jours suivant la procĂ©dure, une crĂšme cicatrisante doit ĂȘtre appliquĂ©e. Cela favorise la guĂ©rison et aide Ă  prĂ©venir l’infection. AprĂšs quatre Ă  six semaines, vous devez retourner chez le professionnel pour une retouche.

séance de microblading

Cette technique de maquillage est-elle dangereuse ?

En dĂ©pit de ses avantages, le microblading prĂ©sente quelques dangers. Le premier rĂ©side dans le risque d’infection. Puisque durant la procĂ©dure, de fines incisions sont rĂ©alisĂ©es dans la peau afin d’insĂ©rer les pigments, cela crĂ©e une ouverture pour les bactĂ©ries et les infections comme la cellulite, l’herpĂšs, le staphylocoque, etc.

MalgrĂ© les promesses, il existe aussi un risque de rĂ©sultats inesthĂ©tiques. La technicienne peut en effet commettre des erreurs durant le choix des couleurs, la crĂ©ation des traits ou l’adaptation Ă  la forme de votre visage. Vous pouvez donc vous retrouver avec des sourcils trop Ă©pais, mal dĂ©finis ou trop foncĂ©s.

En outre, les pigments utilisĂ©s durant la procĂ©dure peuvent dĂ©clencher des rĂ©actions allergiques chez certaines personnes. Puisqu’ils ont tendance Ă  s’estomper avec le temps, vous devez vous engager dans des sĂ©ances de retouches rĂ©guliĂšres, ce qui peut endommager les follicules pileux de votre visage.

Ce Ă  quoi vous attendre lors d’une sĂ©ance de microblading

AprĂšs dĂ©termination de la forme, la nuance, la couleur et l’intensitĂ© souhaitĂ©es pour vos sourcils, l’esthĂ©ticienne prend les mesures de la ligne et dessine la forme dĂ©sirĂ©e avec un crayon. En fonction de la couleur de vos poils naturels, elle sĂ©lectionne ensuite la teinte de pigment adaptĂ©e. La plupart des professionnels privilĂ©gient les pigments organiques synthĂ©tiques qui se fondent dans la peau sans virer au rouge ou Ă  l’orange.

La peau autour des sourcils est nettoyĂ©e et une crĂšme anesthĂ©siante est appliquĂ©e sur la zone concernĂ©e pour minimiser l’inconfort. Puis, le professionnel introduit les pigments qui minent l’apparence du poil par de petites lignes microscopiques. À cette Ă©tape, vous devez faire attention aux aiguilles utilisĂ©es : elles doivent ĂȘtre stĂ©riles et Ă  usage unique.

Avant la procĂ©dure, vous devez aussi prendre certaines prĂ©cautions pour Ă©viter les complications. On recommande par exemple d’Ă©viter l’alcool, la cafĂ©ine et tous les mĂ©dicaments qui peuvent dilater les vaisseaux sanguins. AprĂšs l’opĂ©ration, abstenez-vous de nager, de faire de l’exercice ou d’utiliser des produits de soin pour le visage pendant une semaine minimum.

Noter cet article